Tunisie : une maladie nommée chômage

Tunisie : une maladie nommée chômage

On s’attendait une croissance nulle cette année, finalement elle serait de -3% selon les dires du Premier ministre Béji Caied Essebsi. L’annonce terrible du chômage est passée presque sous silence, les partis et autres personnalités politiques et publiques étant trop occupés à parachuter d’autres débats comme l’identité, la laïcité ou la normalisation avec Israel, comme si le pays s’est soulevé pour ces puérilités. […]

Tunisie : à quoi joue le gouvernement ?

La spirale de violence a de nouveau marqué plusieurs villes du pays ces derniers jours, rappelant les violences qui ont suivi la diffusion des videos scandales de Rajhi il y a deux mois. Une nouvelle fois, les mêmes causes ont donné lieu aux mêmes effets : appels massifs à manifester sur Facebook, des rassemblements acceuillis par En savoir plus surTunisie : à quoi joue le gouvernement ?[…]

Tunisie : fin de période de grâce pour Caïd-Essebsi

On dit de M. Rajhi qu’il a su faire montre de courage et de détermination en purgeant une partie du système sécuritaire Benalien malgré les menaces et les hostilités auxquelles il a dû faire face. Il vient pourtant d’être démis de ses fonctions par le premier ministre pour présider le « Comité Supérieur des Droits En savoir plus surTunisie : fin de période de grâce pour Caïd-Essebsi[…]