Tunisie : une maladie nommée chômage

Tunisie : une maladie nommée chômage

On s’attendait une croissance nulle cette année, finalement elle serait de -3% selon les dires du Premier ministre Béji Caied Essebsi. L’annonce terrible du chômage est passée presque sous silence, les partis et autres personnalités politiques et publiques étant trop occupés à parachuter d’autres débats comme l’identité, la laïcité ou la normalisation avec Israel, comme si le pays s’est soulevé pour ces puérilités. […]

Le chômage des jeunes diplômés en Tunisie

Le phénomène du chômage des diplômés en Tunisie semble de plus en plus difficile à contenir, au point de constituer actuellement le point noir de l’économie. Ni les 5-6% de croissance du PIB par an, ni les différentes mesures prises (incitations fiscales pour attirer les entreprises étrangères en Tunisie, incitations à l’embauche auprès des entreprises tunisiennes, subvention En savoir plus surLe chômage des jeunes diplômés en Tunisie[…]